Calendrier

National

Actualités

Régionales

Inscriptions

Stages & Compétitions

Chers ami(e)s, cher(e)s pratiquants


L’année 2020 est passée, elle a été difficile pour tout le monde.

Une nouvelle année commence et avec elle l’espoir de voir le Covid-19 disparaitre. Malgré cela nous ne savons pas encore quand nos activités pourront reprendre.


Le 16 décembre 2020 Monsieur Stéphane NOMIS a été élu à la tête de la FFJDA. Il apparait que la situation financière de la fédération est assez catastrophique et la politique de Monsieur NOMIS concernant nos disciplines est radicalement différente de celle de la précédente direction. Le discours est clair, nos disciplines sont perçues comme des fardeaux qui coutent chers ! La volonté est donc simple, nous ne devons pas couter un centime à la FFJDA ! A partir de cette année nous aurons donc à notre charge le salaire (80% CNKDR et 20% CNKyudo) de la secrétaire du CNKDR et le coût réel de l’ensemble des services fédéraux.

En fin d’année, avec le comité directeur, nous avons donc retravaillé notre budget 2021 et 2022. Avec les pertes de licences la rigueur nous est imposée et nous la respecterons. Cela aura bien sûr un impact sur nos activités et sur l’ensemble de notre fonctionnement.

Vous trouverez ci-dessous les premières mesures d’urgence que nous avons prises.

• Remise en question de l’organisation des WKC 2022

• Réduction du nombre d’événements annuels

• Budget à l’équilibre pour tous les événements

• Réduction des prises en charge pour les membres du Groupe France

• Limitation des frais et suppression des indemnités pour les arbitres, commissaires et juges.

• Réduction du nombre d’experts AJKF et invités en France.

• Réunions systématique du CD en visio conférence.

• AG et assises CNKDR en partie en visio conférence.


Au-delà de ça, il est indispensable que nous travaillions tous ensemble pour notre avenir. Des questions légitimes se posent :

  1. Quel est notre avenir au sein de la FFJDA ?

  2. Va-t’elle se séparer de nos disciplines ?

• Si c’est le cas qu’allons-nous devenir ?

• Comment continuer à développer nos disciplines sans moyens financiers ?


Nous devons nous serrer les coudes, être solidaire et réfléchir aux décisions à prendre pour notre avenir. Face à l’adversité nous devons rester unis et combatifs. Le comité directeur et moi-même comptons sur vous tous pour que nous sortions vainqueurs de cette épreuve.


Vous trouverez ci-joint quelques graphiques expliquants la situation financière du CNKDR. Nous sommes a votre diposition pour vous donner plus de détails.


Eric MALASSIS - Président du CNKDR

Licences en baisse, Budgets en Baisse